Au seuil de ma demeure …

 

Qui que tu sois, tu es le bienvenu sur ce blog...même si tu n'as pas réalisé de grands voyages ! Car le voyage, le "vrai" (les chemins me l'ont divinement murmuré) c'est l'amour et l'écoute que tu portes en toi !

 

Ecouter un oiseau

Sourire à un inconnu

C'est déjà partir

C'est forcément aimer ...

MERCI d'être venu jusqu'ici !

 

Sabine

 

Quelque part un écho…

135- et beaucoup d'émoi!

La pensée vient en marchant (Nietzche)


L’essence même de cet espace..

 

Le cœur est dans chaque être

et dans chaque chose

j'aime aller à cette encontre

et en partager la lumière ...

C'est à la lueur de cette sublime chandelle

qu'avancent main dans la main

mes pas mes images et mes mots !

 

Sabine

 

Sourire de l’instant

 

Je ne puis toujours libérer mes pas comme je le souhaiterais vers ce chemin virtuel que j'affectionne tant !

Mais, chut, le temps ne me voit pas toujours et je parviens de temps à autre à venir, ici, lui dérober dans ses poches ma friandise préférée ........"le partage" !!!

 

Une pèlerine des sentiers du coeur.

 

A l’appel des arbres !

 

(Préface)

 

“Tu ne parles plus de nous ” me dit l’arbre.

“N’aurais-tu plus de crayons ?

Regarde …je t’en offre tout un essaim !”

 

P1100730 (Copier)

 

 

  

Et il y avait aussi cet arbre, aux émotions enchevêtrées, attendant que, d’un mot, d’un regard, je le libère ….

 

P1100735 (Copier)

 

 

  

Je sentais sous mes pas les taupes, avec leurs petits yeux rieurs et friands d’histoires …

 

 

P1100742 (Copier)

 

 

  

Alors …

J’ai pris un crayon, un rien de rire secret, une poignée de terre et je suis partie, quelques jours plus tard, respirer le ciel !

 

 

__________________

 

 

Oh, je ne suis pas partie bien loin, à quelques pas de ma demeure,  on peut aller partout cueillir un peu de magie  !

 

L’air écumait l’encens de l’hiver …

 

P1100755 (Copier)

 

 

 

Nous  avons pris, mon coéquipier de vie et moi, sans oublier notre âmie à quatre pattes, des chemins blancs où les pensées serpentent entre les tignasses des buissons, des écharpes de verdure et de grands déserts fusain …

 

P1100759 (Copier)

 

 

 

Des crépitements de flammes poètes valsaient dans nos têtes, faisant rire dans nos yeux les sanglots de Verlaine …

 

P1100756 (Copier)

 

 

 

“Ohé, je viens de la part du printemps” me dit cette polissonne.

“Il t’offre une coupe de soleil…

Buvons la ensemble, à la santé de toutes les fleurs qui rêvent aujourd’hui de naître !”

 

P1100762 (Copier)

 

 

 

Tu sais que tu nous plairais bien, toi, si nous n’avions pas déjà un logis !

 

P1100763 (Copier)

 

 

 

Plus loin, un coq se mettra à chanter et nous surprendrons une biche, assise, entrain de regarder les nuages ..

 

P1100765 (Copier)

 

 

 

 

J’étais un bien triste peintre, juste muni d’une simple feuille, sans carreaux ni couleurs, pas  de gomme ni de taille crayon dans la trousse et un crayon à la mine usée , quand …

le hasard me donna cette palette d’exception …

 

P1100767 (Copier)

 

 

 

Chut, ne dérangeons pas cet étrange dinosaure !

Il a le pouvoir, paraît-il, de faire éclore les genêts …….

 

P1100768 (Copier)

 

 

 

 

Mais, derrière son dos, veille ce roi splendide, faisant de chaque brindille un trésor des dieux …….

 

P1100769 (Copier)

 

 

 

Je suis allée posée mes deux mains, bien à plat, sur sa peau de crocodile ……

En quelques secondes, vinrent couler en moi toutes les caresses du Nil !

 

Mais, avant de poser mes mains,  j’entre en contact avec l’arbre, je le regarde dans les yeux et lui parle,  et souvent très peu de mots suffisent …

A chaque arbre que j’irai toucher, plus loin, je sentirai dans mes paumes une énergie singulière, et une sensation de bien-être se hisser dans tout mon corps.

Avec certains arbres, trop encombrés de végétation, je ne sentirai rien !

J’en déduirai qu’un arbre, également, doit avoir l’esprit libre pour laisser passer de belles choses …

 

P1100773 (Copier)

 

 

 

 Sur cette peau lisse, tout se lit avec sensualité, tel un bijou venant épouser le creux d’un cou ou un frêle bracelet venant fébrilement enlacer une cheville  …

 

P1100777 (Copier)

 

 

 

Oh, bel arbre, me donneras-tu un peu de ton ocre afin que j’en pare mes paupières pour séduire le ciel !

 

P1100779 (Copier) 

 

 

 

Et là,  comme des chapeaux d’écorce ….?

Sont-ce les coiffes de vieilles fées abandonnées là dans la nuit ?

 

P1100780 (Copier)

 

 

 

Avant que nous ne quittions les bois, un oiseau nous avait dessiné un coeur sur le sol …

 

P1100782 (Copier)

 

 

 

Et si on se prenait un bon p’tit verre de cidre à la framboise avec cette polissonne de “peace-en-lie” ?

D’ailleurs …

Regardez bien dans le verre !

Elle y a laissé, elle aussi, une partie de son coeur  !!!

 

P1100715 (Copier)

 

 

 

 

Bonne fin d’IVRE-VERT à toutes et à tous !!!!!!

 

____________

 

 

Il y a longtemps que je n’avais pas réouvert la porte de mes “Petites errances” !

Pour celles et ceux qui aimeraient découvrir nos “balades locales”, c’est l’endroit (Aller sur “Mes sentiers de traverse”, en colonne de droite, puis “Petites errances”).

Vous pouvez aussi en trouver quelques unes sur les mêmes “sentiers de traverse” mais à “Histoires” ensuite, lorsqu’elles prennent l’allure de contes !

 

 

 

De thème à t’AIME …

 

Et si je lançais un thème, sans appartenance particulière à une habitude si ce n’est qu’au plaisir de le voir prendre vie parmi vous……….

Me suivrez-vous ? 

 

Un deux trois SOLEIL et …

c’est parti !

Je viendrai dans vos jardins respectifs découvrir chacune de vos oeuvres  sur le thème du

“Voyage” 

 

Autour d’un même feu, nous voici dansant, riant, parlant, ou ne faisant rien d’autre que de caresser la flamme des yeux,

rêvant tout haut ou en silence …

Autour d’un même t’AIME, nous voilà les bras chargés de mots, de dessins ou d’images, qu’importe …

Pourvu que nous y soyons ensemble et heureux de l’honorer !!!

       

 ——————————–

 

         

Mes bras vous portent ce message …

 

 

IMGP2677 (Copier)          SOKONE, noël 2009.

 

 

” Voyager, ce n’est pas que traverser des paysages, c’est venir comprendre les gens qui les peuplent …

C’est boire à l’eau du même puits, accueillir avec joie le même bout de pain dur ! “

 

(Sabine)

 

 

Et les vôtres, de quoi seront-ils chargés ?

J’ai hâte de venir le découvrir sur vos pages  !

 

 

Libre-air-taie …d’OR !

 

Ah, qu’il fut bon ce pain, pétri des mains de votre âmitié et dont chaque doigt de fée a allumé une bougie sur le mot 

“liberté” 

Si bon que j’en redemande !

Je vous adresse ici un  gigantesque merci en arc-en-fleurs sur vos mots au goût de ciel …

Merci, MERCI pour vos commente-air qui m’ont tant émue …

Et j’ai le feu “vers” d’évajoe pour pouvoir l’évoquer encore !

Voici donc, rien que pour vous, une petite pensée, surgie comme une pluie d’or-âge de ma tête, aile-prise de LIBERTE !!!

 

 

 

P1100242 (Copier)

 

 

“Le sentiment de liberté peut surgir de n’importe où, comme fleur qui sort de terre, et laisse toujours une allée de jardin de notre vie à l’instant présent …”

(Sabine)

 

—————–

 

Pour tous ceux et celles qui ne l’auraient pas encore fait,

je vous invite express-aimant à aller lire mon texte sur la liberté, quelques pas plus bas.

Ce qui passe sur mon lecteur, en ce moment, allez le visionner aussi …

Un moment réellement extraordinaire ce musicien et cet enfant en “communion de liberté”  !!!

( Pour les retardataires, il faudra chercher dans You Tube : ABAJI – La Berceuse des Prêcheurs. )

 

 

Post-Scriptum

  • chemin-je-t-aime
  •  Je marche et j'écris pour Aimer...Chacun de mes pas, chacun de mes mots me faisant tout à la fois renaître et ouvrir les bras ! La photo est aussi ma plus fidèle compagne...Elle est ma balise sur les sentes de l'émotion et du temps !
  • Retour à la page d'accueil
  • : 18/12/2010
  • Mis à jour le : 22/02/2013


 

 1123f

Cil-anse ....il dort ! 

 

Emue par…


Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !


Sabine

ou SAB-Lyse.


A la mare-aile ….

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles

Danseront à tire-d'aile

dans la ronde du bonheur.

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH ! frais,

folie à l'endroit

raison à l'envers !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Inscription à ma newsletter

Ecoute

 

 

A-t-on appris à nos silences à devenir magiciens,

à faire crépiter des flammes dans l'antre de nos ciels gris

ou faire couler,  entre les pierres de nos coeurs en ruines, des rivières enchantées ?

Non, bien sûr que non !

Cette magie est en nous ...  (Sabine)

1001 fontaines pour demain !

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si vous souhaitez en emprunter, pourquoi pas ? L'émotion est à tout le monde ! Faites-le moi juste savoir et pensez toujours à relier votre désir assouvi à un lien vers mon blog ...MERCI !       Sabine.

Mon premier livre

P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées

venues se poser

comme feuilles au vent,

sur 160 pages illustrées

de mes photos couleur.

 

C'est ICI

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !

Compostelle

comdom burgos juillet 2008

 

Compostelle

 

Au pays de la tendresse

 

Toi, l'Auvergnate

 

Notre voyage solidaire

 

Rencontre avec les Vautours

 

Le chemin de Stevenson

 

Mon plat pays

Plat pays printemps 2011

 

Les journées d'Evajoe

 

Compostelle : de Cluny au Puy

 

Les jours heureux

 

Autour de Crazannes

 

 

 Compostelle alsacien

 

Protégeons-la !

Votez pour mon blog